El blog

La-33 l’histoire de la salsa dura

Le groupe colombien La-33 remet la salsa urbaine ou “salsa dura new-yorkaise” sur le devant de la scène française.

La Salsa Dura dans l’histoire de la Salsa … dura ou romantica ?

On entend souvent parler de la salsa de façon générique, cette musique peut être qualifiée de latino, romantique, endiablée et torride à la fois, mais la vérité c’est qu’il n’y a pas qu’une seule salsa, mais plusieurs, et aujourd’hui c’est de la salsa dura dont je vais te parler.

Alors que la salsa caribéenne est née aux débuts des années 60, la “Salsa Dura”, aussi connue sous le nom de salsa brava ou salsa gorda, s’est développée aux USA dans les années 70. Avec un accent mis sur la partie instrumentale de la musique, elle s’oppose généralement à la “salsa romantica”, plus orientée pop et qui a eu beaucoup de succès dans les années 80.

La salsa dura tire ses origines des solos agressifs au piano et aux percussions comme ceux, du roi de la Salsa, Richie Ray, accompagnés de ce son bestial de trompettes et de saxophones invitant à danser. Ses origines remontent même plus loin, avec Los Alegres All Stars de Charlie Palmieri, véritables pionniers de la Salsa Dura. (*)

Le genre est né ensuite de la fusion des rythmes latinos avec les styles anglo-saxons à New York, où de grands ensembles, tels que celui de la Fania All-Stars, orchestre qui a réuni les meilleurs musiciens et chanteurs de la maison de disques Fania Records, ont adapté le genre salsa au format « descarga ».

C’est bien l’accent mis sur la partie instrumentale de la musique dont on parle, et qui te fera danser de façon endiablée, cet été par exemple, avec le fameux groupe La-33 qui passe à Arvieu entre Albi et Millau début juillet dans le cadre du festival Pueblo Latino .

 

La-33 remet la salsa urbaine ou “salsa dura new-yorkaise” sur le devant de la scène

Mais alors, tu dois te demander qui est La-33 justement ?

Né au début des années 2000’, le célèbre orchestre colombien “La-33” émerge, dans la 33ème rue de Bogotá, l’immense capitale culturelle colombienne, son centre historique pavé, ses cafés qui invitent à la bohème, sa musique, ses cours de danse, ses rencontres artistiques et culturelles.

Les deux frères Mejia, Sergio et Santiago, qui sont à l’origine de La-33 partagent le même rêve : vivre de la musique et, au milieu de l’année 2001, décident de faire de leur maison familiale un lieu de rencontres et d’échanges pour répéter.

Cette rue n°33 devient pour de nombreux artistes un lieu de rencontre  des musiques d’horizons différents. Et comme tu as pu le remarquer, ce numéro deviendra le nom du groupe.

Les frères Mejia y rencontrent des musiciens de Jazz, de Rock, de Ska et de fil en aiguille, le groupe se constitue par ce mélange d’influences musicales.

La salsa n’est pas leur première influence puisqu’ils s’inspirent justement de rythmes new-yorkais des années 70’ avec des sons sales et bruts caractéristiques de la ville à cette époque de tourmente, mêlés aux rythmes caribéens.

Quand ils se sont sentis prêts, ils ont investi les bars traditionnels de la ville de Bogota en interprétant des classiques dans leur genre avec notamment “La Pantera Mambo”, une version revisitée de la panthère rose d’Henri Mancini qui est à l’origine du succès de la formation. C’est grâce à ce titre que tu peux désormais voir La-33 en tournée depuis 2006 !

Allez ! Lance-toi et découvre ce titre en mode “Salsa Dura” : La Pantera Mambo.

Leur album sorti en 2004 nommé “la 33”, s’impose alors sur la scène de la salsa colombienne avec comme autres titres populaires “Soledad” ou encore “Qué rico boogaloo”.

El Robo”, une autre musique phare du groupe, est née d’une grande frustration du pianiste et coordinateur du groupe Santiago Mejia, qui se fait voler son piano (au revoir piano chéri, envolé, y’a plus !) en pleine capitale. Cette histoire permettra au titre de devenir un tube international en 2007. Comme quoi, même dans les mauvais moments ils ont su en tirer du bon. Ils sont forts ces frères Mejia !

Sans aucun contrat avec une maison de disque, ils parviennent à vendre 20 000 exemplaires de ce premier CD (tu sais le truc rond que tu lis sur les chaines hifi à l’ancienne, oui, oui, fais pas genre tu connais pas…). La musique qui s’en dégage est à leur image : elle fait transparaître leurs luttes personnelles, leurs sentiments et leurs désirs de vivre tout simplement.

Dès 2005, ils vivent de leur passion musicale (ce qui est assez dingue !), notamment avec une première tournée à l’internationale.

La-33 est désormais diffusée sur toutes les radios de musique latine : en Allemagne, en Suisse, en Hollande, en Autriche et fait danser des milliers de personnes dans les boîtes de nuit européennes.

Ils ont participé à une dizaine de festivals et ont rencontré les plus grands : Madonna, Carlos Santana, INXS, Alanis Morissette, Tito Puente, Eddie Palmieri (entre autres…).

Donc si t’es devenu(e) fan(e) d’un coup d’un seul, ou que tu l’étais déjà, tu peux les voir en live à Arvieu (à deux pas de Millau et d’Albi (et si vraiment tu sais pas où c’est, je te laisse localiser ça sur GoogleMaps) lors du nouveau Festival Pueblo Latino le samedi 6 juillet !

Tu peux les retrouver aussi sur facebook et pour « moverte » aux rythmes de leur orchestre de folie, RDV sur ta plateforme de musique préférée ! A Gozar!

(*) Source Wikipedia

 Clara Rodrigues Fernandes – Agnès Duverney – Inès Pozzo

On adore les messages

10 + 8 =

Il s’agit de la toute première version de notre festival. Quand nous disons notre c’est parce que nous souhaitons partager avec toi, autour d’un verre, connaître tes idées, tes conseils, savoir si tu as eu un problème, travailler ensemble ou tout simplement se dire bonjour. Donc n’hésite pas à nous envoyer un petit mail, on répondra vite vite, parole de Lama!

Par contre, si tu te sens carrément dans le mood de devenir un super bénévole, laisse nous un message ici !

A bientôt.

Actualités du Festival

La soirée du 23 février 2019

Le 23 février dernier, l’association a organisé sa première soirée dans la toute nouvelle salle des Tilleuls à Arvieu. Les arvieunois ont répondu présents puisque plus de 150 personnes ont assisté au concert de l’atelier et/ou participé à l’initiation Salsa avec Alvaro. Merci à tous les participants, les spectateurs, sans oublier les bénévoles et les partenaires. Retrouvez les images de la soirée sur notre Facebook.

Prochaine date, le 11 mai à Arvieu

La Salle des Tilleuls se pare à nouveau des couleurs Latino en mai , en préparation du festival Pueblo Latino. Nous avons constitué un échange avec l’association VEART à Genève.  L'orchestre  de l’association Opus Mambo jouera à Arvieu le 11 mai prochain, et l’atelier d’Arvieu sera amené à jouer lors d’un festival Latino de l’Université de Genève (Suisse) l’année prochaine.

Prochain évènement
11 mai à Arvieu!

La Salle des Tilleuls se pare à nouveau des couleurs Latino en mai , en préparation du festival Pueblo Latino. Nous avons constitué un échange avec l’association VEART à Genève.  L'orchestre  de l’association Opus Mambo jouera à Arvieu le 11 mai prochain, et l’atelier d’Arvieu sera amené à jouer lors d’un festival Latino de l’Université de Genève (Suisse) l’année prochaine.

La soirée du 23 février

Le 23 février dernier, l’association a organisé sa première soirée dans la toute nouvelle salle des Tilleuls à Arvieu. Les arvieunois ont répondu présents puisque plus de 150 personnes ont assisté au concert de l’atelier et/ou participé à l’initiation Salsa avec Alvaro. Merci à tous les participants, les spectateurs, sans oublier les bénévoles et les partenaires. Retrouvez les images de la soirée sur notre Facebook.

Festival
Pueblo Latino

4 7 Juillet 2019

Arvieu - Aveyron Occitanie

#GardezLeRythme

infos pratiques

Comment venir
Hébergement

L'Association Pueblo Latino

L’association Pueblo Latino a pour objet la création d’activités socio-culturelles autour de la musique et de la culture latino-américaine. Par le biais d’ateliers, de rencontres, de concerts, entre autres, l’association cherche à créer du lien entre les habitants du “Pueblo” d’Arvieu.

Nous appeler

+(33) 05 65 61 34 96

Adresse

Place de l'église 12120 Arvieu

Vous voulez participer ?

Je deviens bénévole

De la bonne volonté, beaucoup d'énergie mais surtout de la bonne humeur !?

Je propose un stand sur le "Mercado"

Des bons plats ? De l'artisanat ? C'est par ici !